• Accueil
  • Optimiser le budget formation, un enjeu majeur pour 2023

Optimiser le budget formation, un enjeu majeur pour 2023

Gestion de la formation – Optimisation – 20/12/2022

Optimiser le budget formation, un enjeu majeur pour 2023


Dans le contexte actuel d’incertitude économique, les entreprises pourraient être tentées de réduire leur investissement dans les actions de développement des compétences. Le risque en vaut-il la chandelle ? Sans doute pas, tant la formation contribue à l’engagement et à la performance des collaborateurs. La solution : mieux maîtriser la répartition des dépenses en limitant la part dévolue par la gestion administrative, et tirer parti de la data pour optimiser le catalogue de formation.

Chaque situation conjoncturelle de crise peut avoir des effets négatifs sur la propension des entreprises à former leurs salariés. On l’a notamment constaté en 2020, année marquée par la pandémie de Covid-19, qui a vu le chiffre d’affaires des organismes de formation diminuer de 12 % par rapport à l’année précédente.

Alors que le spectre de la récession économique plane sur la France en cette fin 2022, les dirigeants français appréhendent un retour en arrière forcé des entreprises sur plusieurs volets de la vie professionnelle : la flexibilité (82 % des dirigeants), le bien-être des salariés (82 %) ou encore le développement des compétences (83 %). 

 

Maintenir la performance des salariés et diminuer le budget formation : un paradoxe à résoudre

Cette étude, menée par LinkedIn, révèle par ailleurs la priorité n°1 des top managers pour le premier semestre 2023 : maintenir la motivation et l’implication des collaborateurs. Or, comme le relève Fabienne Arata, Country Manager de LinkedIn France, « les entreprises qui remettent en question la flexibilité, la formation et le développement des compétences s’exposent à une démotivation voire à une érosion de leurs talents. Habituellement, ces enjeux sont les premiers à disparaître en période difficile. Ils sont pourtant indispensables à la résilience d’un monde du travail en pleine évolution, dans un contexte qui plus est où il est toujours aussi difficile en France d’attirer et de retenir les talents. »

Ce paradoxe est confirmé par une récente infographie réalisée par France Compétences, qui a compilé de nombreuses études pour identifier les nouvelles attentes des salariés. Cette synthèse met notamment en lumière l’importance majeure de la formation professionnelle : face à l’évolution des métiers et des compétences attendues, « les salariés attendent de leur entreprise qu’elles les accompagnent afin de pouvoir grandir en interne », selon France Compétences. Huit collaborateurs sur dix souhaitent ainsi bénéficier de programmes de formation pour maintenir ou enrichir leurs compétences. France Compétences rappelle que la formation professionnelle est « bénéfique pour les entreprises autant que pour les salariés eux-mêmes, si elle est adaptée et bien orchestrée dans la durée ». Trois avantages principaux sont mis en évidence : l’augmentation de l’engagement des collaborateurs ; le maintien de leur motivation ; et une meilleure productivité.

Je télécharge l'ebook sur le coût de la gestion de la formation


Tirer pleinement parti des outils digitaux de gestion de la formation

Les DRH et responsables formation sont donc confrontés à un défi : si le budget formation est amené à se tendre, comment réussir à l’optimiser pour ne pas fragiliser le plan de développement des compétences ? C’est sur ce point que la digitalisation de la gestion de la formation confirme toute sa pertinence pour gagner en efficience tout en limitant les coûts associés aux formations. Chez Place de la Formation, nous constatons une volonté de plus en plus marquée de s’équiper, avec l’ambition de relier les différentes parties prenantes (employeur, salariés et managers, organismes de formation) au travers d’une plateforme TMS – training management solution. 

En 2023, ne cédons pas à la tentation du repli budgétaire. Au contraire, c’est le moment d’investir dans des outils digitaux qui permettront, pour un coût raisonnable, de faire dialoguer les mondes pour mettre en place un catalogue de formation bien travaillé, pleinement en phase avec les besoins des salariés, et d’identifier des leviers d’économie – aussi bien en termes de charge de gestion administrative que de mise en avant des offres les plus avantageuses des organismes de formation. Par exemple, mieux vaut-il financer des formations à distance ou de blended learning ? Lesquelles représentent le meilleur rapport efficacité / coût ?

Il s’agit, in fine, de favoriser les conditions de l’optimisation de l’activité formation, pour consacrer l’essentiel du budget aux actions pédagogiques de développement des compétences. En 2023, tirons également davantage parti de la data recueillie par le TMS, pour mieux piloter l’activité formation et exploiter les indicateurs afin d’inscrire la définition du catalogue dans une dynamique d’amélioration continue. 


place_de_la_formation_31_900-525 (1)


Jérôme Lesage
Le blog de la formation


 

 

Capture d’écran 2021-05-07 à 12.26.59

Quels sont les risques que fait peser l’incertitude économique sur le développement des compétences ?

Plus de huit dirigeants d’entreprise sur dix appréhendent des conséquences négatives sur différents volets de la vie professionnelle, dont les actions de formation. Dans le même temps, ils font du maintien de l’engagement et de la motivation des actifs leur principale priorité.


En quoi ces deux enseignements de l’étude conduite par LinkedIn sont-ils paradoxaux ?

Comme le confirme une synthèse réalisée par France Compétences, l’accès à des formations fait partie des principales attentes des salariés envers leur employeur pour contribuer à leur employabilité. De plus, les actions de développement des compétences ont un impact positif sur la performance, mais aussi sur l’engagement et la motivation.


Comment les responsables formation peuvent-ils résoudre ce paradoxe ?

Ils ont plus que jamais intérêt à digitaliser leurs process de gestion pour réduire les coûts associés, et consacrer ainsi le maximum du budget formation aux actions de développement des compétences. Par ailleurs, la data recueillie par le TMS va permettre d’optimiser la mise à jour du catalogue de formation. 





Vous voulez simplifier
votre gestion de la formation ?

Découvrez tous les bénéfices de la plateforme
TMS - Training Management Solution !

Contactez-nous !