• Accueil
  • Questionnaire de satisfaction : les points clés pour être pertinent

Questionnaire de satisfaction : les points clés pour être pertinent

Évaluation de la formation — Performance de la formation

Evaluation de la formation - LinkedIn


L'évaluation de la formation reste le talon d’Achille des responsables de formation. Savoir quelle est la qualité des actions d’apprentissage est essentiel. Place de la Formation vous détaille les bonnes pratiques et les points d’amélioration pour réaliser un questionnaire de satisfaction.

En France, le marché de la formation est très morcelé. Cela tient à la multiplicité des organismes de formation. Cette richesse permet de disposer d’une offre de formation très variée permettant de trouver celle qui convient le mieux au moment le plus opportun. Cela veut dire aussi autant de questionnaires de satisfaction et d’évaluation. Car pour le moment, la qualité de la formation est surtout mesurée par les organismes de formation. En face, le responsable de formation se trouve face à des informations très disparates tant en format qu’en contenu, qu'il peut difficilement consolider afin d'en analyser la pertinence auprès des participants.

 

Pourquoi diffuser un questionnaire ?

La maîtrise en interne de l’évaluation des actions de formation intègre pleinement la stratégie de l’entreprise. Elle s’inscrit dans la bonne connaissance de la montée en compétence de ses équipes. Elle assure au responsable de formation de bien connaître l’efficience du plan de développement des compétences, à la condition de ne pas être un simple sondage. De plus, cela permet d’éviter que l’évaluation soit réalisée par le formateur lui-même, créant de facto un biais : les stagiaires ont tendance à être beaucoup plus indulgents, que si le questionnaire est rempli en son absence.

Les bonnes raisons pour diffuser un questionnaire :

● détecter des besoins de formation,
● améliorer la formation,
● établir le bilan d'activités pour un ensemble d'actions de formations.

Les points d’amélioration pour diffuser un questionnaire :

● savoir quelles suites donner à une action de formation,
● mesurer avec objectivité la qualité des prestations des organismes de formation,
● identifier le niveau d’appropriation des nouvelles compétences.

 

Comment concevoir un questionnaire ?

L’un des points clés d’un questionnaire de satisfaction pertinent repose sur sa conception. En effet, l’idée n’est pas de concevoir un questionnaire pour autant d’actions de formations, mais bien un modèle qui s’applique à une série de questions transversales pour plusieurs sessions de formations. Il s’agit aussi de réfléchir à quels participants s’adresser, comment et de préparer l’après-formation. D’ailleurs, il convient de concevoir deux types de questionnaires : la satisfaction à proprement parler à chaud et la mesure des acquis appliqués à froid, c’est-à-dire quelques semaines plus tard.

Les bonnes pratiques de conception d’un questionnaire :

● choisir un format numérique de type omnicanal (ordinateur, smartphone, tablette) en évitant le papier,
● limiter le nombre de questions pour que la durée de renseignement ne dépasse pas 2 minutes,
● prévoir un plan d’action sur la base des réponses collectées.

Les points d’amélioration dans la conception d’un questionnaire :

● vouloir déterminer à l’avance les résultats du questionnaire,
● ne s'intéresser qu’au fond ou qu’à la forme du déroulé de formation,
● écarter les feedbacks sur la gestion administrative, l’accueil et le suivi de formation.

 

Quelles questions poser après une formation professionnelle ?

Les questionnaires seront plus pertinents si les interrogations posées permettent d’analyser tous les aspects de la formation et récolter les avis sincères des participants.
Il s’agit donc de récolter le maximum de retour sur les moyens, la pédagogie, les acteurs ou encore l’organisation, à l’image de ce que le service marketing peut réaliser auprès des clients de l’entreprise. Bref, l’ensemble des étapes de la formation, et pas seulement la formation dispensée et les compétences.

Les bonnes questions à poser après une formation professionnelle :

● mesurer l'adaptation du format, du lieu et du matériel avec le thème de la formation,
● évaluer la motivation des participants,
● qualifier les apports reçus.

Les points à ne pas oublier dans les questions après une formation professionnelle :

● contrôler la réalisation du plan pédagogique de la formation,
● se renseigner sur l’adaptabilité du formateur aux problématiques du groupe de stagiaires,
● vérifier la gestion du temps dans la formation.

 

Comment gérer le questionnaire ?

Une fois le questionnaire conçu, il convient d’en faire le meilleur usage. C’est-à-dire mettre en place une procédure de transmission simple, pratique et fiable pour faciliter le traitement des réponses. La gestion ne doit pas se limiter au seul moment de remplir le questionnaire, mais bien l’ensemble du processus qui permet d’avoir un taux de retour élevé avec des données exploitables par la suite.

Les bonnes pratiques de gestion d’un questionnaire :

● programmer un envoi par mail vers un groupe de salariés ciblé,
● définir un objectif de taux de réponse,
● disposer d’un tableau de bord de suivi de chaque questionnaire.

Les points d’améliorations sur la gestion d’un questionnaire :

● changer de questionnaire très régulièrement,
● transmettre un questionnaire à tous les salariés quelle que soit la formation,
● laisser tranquille les personnes qui n’ont pas répondu.


Que faire d’un questionnaire rempli ?

À présent que les données sont récoltées dans une seule et même base consultable et téléchargeable en ligne, le responsable de formation peut enfin entrer en action : l’analyse. De la sorte, il va pouvoir s’assurer que le parcours de formation se déroule correctement pour chaque salarié et que le plan de développement des compétences se déploie correctement.

Les bonnes pratiques d’utilisation d’un questionnaire :

● éditer un reporting périodiquement (jour, semaine, mois…),
● communiquer à l’organisme de formation et aux formateurs les points positifs et négatifs,
● programmer de nouvelles séances de formation.

Les points d’améliorations sur l’utilisation d’un questionnaire :

● faire de la rétention des résultats auprès des salariés qui ont répondu,
● ignorer les attentes de formation complémentaires qui ont émergé,
● oublier d’informer les managers de la validation de nouvelles compétences.

La vraie pertinence d’un questionnaire de satisfaction se mesure après plusieurs semaines, selon les modalités d’envois et de gestion. La construction d’un historique homogène d’indicateurs et de critères livre une mesure de la performance réelle des apprentissages. Le responsable de formation dispose alors d’un cadre qui permet de :

● détecter les moments où une formation est plus efficace qu’à d’autres,
● repérer qu’un format de formation n’est pas adapté au sujet ou au public,
● s’apercevoir qu’une formation ne répond plus aux besoins,
● suivre les attentes individuelles des employés.

Il devient alors le stratège de la politique de la formation qui met l'entreprise à la pointe de l’évolution de la demande de ses clients et devant ses concurrents.


Jérôme Lesage Place de la Formation

Jérôme Lesage
Le blog de la formation

 

Capture d’écran 2021-05-07 à 12.26.59

Quel est le but d’un questionnaire de satisfaction ?

Le questionnaire de satisfaction ou d’évaluation permet au responsable de formation de mesurer l’efficience du parcours de formation de chaque collaborateur. Le premier s’intéresse à chaud au déroulé de la formation. Le second relève à froid les compétences réellement déployées quelques semaines ou mois après la session de formation.

Comment mettre en place une enquête de satisfaction ?

Le questionnaire ne doit être ni celui de l'organisme de formation ni sous format papier. Il convient d’utiliser un outil digital qui permet de centraliser et de faire le lien sous le même format avec toutes les informations collectées. Cela permet de construire des indicateurs automatiquement mis à jour lorsqu’une donnée est saisie sur un questionnaire.

Quelles questions poser pour un questionnaire d’évaluation ?

Si le questionnaire de satisfaction porte sur les moyens, la pédagogie, les acteurs ou encore l’organisation, le questionnaire d’évaluation va étudier comment ont évolué les pratiques quelques mois après la formation. Il va permettre d’identifier quelles compétences ont réellement été acquises, celles qui sont utilisées et comment. Ce cadre de critères permet d'évaluer l’expérience des participants.





 


Vous voulez créer l'évaluation
en ligne de vos formations ?

Découvrez tous les bénéfices de la plateforme
TMS - Training Management Solution !

Contactez-nous !