• Accueil
  • « Le besoin de formation certifiante dépend surtout de la politique sociale de l’entreprise »

« Le besoin de formation certifiante dépend surtout de la politique sociale de l’entreprise »

Évaluation de la formation — Certification

Interview Marc Dennery 2

 


La certification occupe une place de plus en plus importante. À partir du 1er janvier 2022, les organismes de formation doivent être certifiés Qualiopi pour que leurs prestations obtiennent un financement public. Les formations certifiantes se développent également. Marc Dennery, directeur associé de C-Campus éclaire Place de la Formation sur les enjeux de ces deux démarches.

Téléchargez le baromètre 2021

Qu’apporte la certification Qualiopi ?

Après Data Dock, je considère Qualiopi comme la première étape de la banalisation de la normalisation du marché de la formation. Jusqu’à présent, ce dernier, tout en recherchant la qualité, était en dehors d’une démarche normée. Aujourd’hui, si un organisme de formation n’est pas certifié, il faut qu’il l’obtienne rapidement. C’est le sens de l’Histoire, même si elle n’est obligatoire que pour obtenir un financement public. Comme pour d’autres métiers — bâtiment, automobile... —, la formation a besoin d’avoir ses propres normes et qu’elles soient appliquées par tous les organismes. D’ailleurs, il y aura d’autres étapes dans les prochaines années, avec de nouvelles évolutions de Qualiopi.

 

Les entreprises de plus de 50 salariés financent seules les formations qu’elles proposent à leurs salariés. Cette situation peut-elle pousser les organismes de formation à ne pas se certifier ?

Jean-Pierre Willems, expert en droit de la formation, analyse très bien la situation, et je la partage. Il y a deux marchés : celui de la conformité avec des organismes de formation ayant obtenu la certification Qualiopi et pouvant proposer des formations certifiantes, et celui qui est libre, de gré à gré. Chaque organisme de formation est libre de son positionnement. Pour autant, chaque formation doit aller vers la qualité et être référencée comme telle. Il n’y a pas de résistance à avoir. Qualiopi permet de mettre au clair les process internes et externes, de regarder ce qui fonctionne et ce qui peut être amélioré. Par ailleurs, obtenir une certification peut être un atout commercial pour donner de la visibilité et de la confiance dans les formations proposées.

 

C-Campus a sollicité très tôt la certification Qualiopi. Qu’avez-vous appris de cette expérience ?

Le respect de Qualiopi entraîne quelques contraintes au départ, mais elles deviennent plus légères et moins impactantes par la suite, notamment grâce à la transformation digitale en cours des organismes de formation. L’audit pour obtenir cette certification nous a permis de repérer qu’une partie des tâches administratives pouvaient être améliorées et que d’autres étaient déjà au-delà de la norme attendue. Mais le plus intéressant c’est qu’ensuite, ce référentiel permet de continuer à s’améliorer à travers le temps formation après formation. Par exemple, cela peut être un questionnaire de satisfaction qui s’enrichit, ou bien encore la recherche d’une solution immédiate à un problème détecté. Et cela va du site internet où l’on s’informe sur une formation à la comptabilité pour le règlement d’une prestation, en passant par des aspects plus pédagogiques.

 

Quel lien faites-vous entre Qualiopi et les formations certifiantes proposées, par exemple, sur le compte personnel de formation (CPF)

Qualiopi et les formations certifiantes sont les deux composantes du marché de la conformité. Il va de soi qu’il faut être Qualiopi pour avoir les financements publics, mais aussi pour accéder au CPF. Pour autant, une formation n’a pas besoin d’être certifiante pour être reconnue par les entreprises. Le besoin de formation certifiante dépend surtout de la politique sociale de l’entreprise. Une partie des organisations attendent avant tout des compétences ou sont dans une démarche de fidélisation qui n’implique pas de rechercher des formations forcément certifiantes. Une autre partie pense qu’un apprentissage certifié permettra à leurs salariés de valoriser leur expertise quand ces derniers quitteront leur entreprise.

Le niveau hétérogène en matière de digitalisation dans les services de ressources humaines, peut-il être un frein à mouvement que vous venez de décrire ?

Le digital permet de simplifier et d’accélérer la réalisation d’un maximum d'opérations de gestion administrative de la formation. Aujourd’hui les fonctions formation interne des entreprises comme les organismes de formation en ont pris conscience. Les retards constatés avant la crise sanitaire sont en train d’être comblés.

 

 

Capture d’écran 2021-05-07 à 12.26.59

Qu’apporte la certification Qualiopi ?

La certification Qualiopi regroupe un ensemble de normes que doivent respecter les organismes de formation pour accéder aux financements publics et proposer des formations certifiantes. Elle assure qu’un minimum de process dans la gestion administrative de la formation est respecté et de qualité.


Quel lien entre Qualiopi et les formations certifiantes ?

La certification Qualiopi et les formations certifiantes composent ce que l’on appelle le marché de la conformité de la formation. Dans les deux cas, l'organisme de formation s’engage à respecter toute une série de règles. Il est régulièrement audité pour vérifier la qualité de l’application.


Que faire face à une formation non certifiante ?

La qualité d’une formation ne se mesure pas seulement par rapport à sa certification, qui concerne plutôt l’administration et l’organisation de la formation ainsi que la typologie des savoirs abordés. Une formation non certifiée peut tout à fait répondre aux besoins de l’entreprise.


 

 


Vous voulez simplifier
votre gestion de la formation ?

Découvrez tous les bénéfices de la plateforme
TMS - Training Management Solution !

Contactez-nous !